Menu

Purification des espaces


Rédigé le Dimanche 29 Octobre 2017 à 15:31 | Lu 320 fois | 0 commentaire(s)

Votre santé physique dépend de votre niveau disponible d'énergie, de votre taux vibratoire. Lequel est étroitement lié aux énergies qui circulent ou s'installent dans votre environnement, et réciproquement. Vous ressentez un certain malaise dans votre maison ou dans certaines pièces ? Cela peut être dû à la présence d’entités, de mémoires des lieux, d’énergies basses, de zones de stagnation...
A votre arrivée dans une nouvelle habitation, après le passage d’une personne négative, après une dispute, au sortir d'une maladie, ou simplement pour vivre dans un espace agréable et accueillant pensez à purifier régulièrement vos pièces.
Et bien sûr, purifiez votre espace avant tout travail énergétique,toute séance en direct ou à distance, toute intervention vibratoire.


Nettoyage physique

C’est la base ! ça semble évident mais l’important est de le faire en conscience. On ne parle pas ici seulement de ramasser les miettes par terre mais bien de nettoyage énergétique. Tout est lié et la forme est une métaphore du fond. Tout ce qui est disharmonieux entraîne un déséquilibre et une fracture énergétique. C'est donc aussi le cas pour la poussière qui s'accumule, le désordre, le chaos, l'encombrement, le manque de lumière. Pour ce dernier point, dites-vous bien que partout où la lumière n'arrive pas, et partout où c'est trop encombré pour que vous puissiez faire le ménage, il y a aussi bien des toiles d'araignées que des toiles freinant votre évolution et votre bien-être. Pour aller plus loin dans ce domaine, vous pouvez vous intéresser au feng shui qui vous aidera à organiser et structurer votre espace pour que les énergies circulent de la façon la plus optimale.
 

  • Nettoyez énergétiquement vos murs avec un plumeau par exemple : visualisez toute la “crasse énergétique” descendre de vos murs pour atterrir par terre. Idem pour les dessus des meubles. Il faudra nettoyer physiquement le plumeau après l’opération.

  • Nettoyez vos fenêtres (car cela permet à la lumière d'entrer et donc symboliquement, vous y verrez plus clair, vous vous sentirez plus légers) et n’oubliez surtout pas vos miroirs qui ont la fâcheuse tendance à accumuler les énergies négatives. Le plus facile étant de le faire, toujours en conscience, avec un chiffon et un mélange eau pure et vinaigre. Le chiffon sera ensuite jeté.

  • Nettoyez vos sols en préférant le balai à l’aspirateur. Passez le balai en visualisant les particules énergétiques négatives se soulever et partir. Il faut balayer en direction de votre porte pour faire sortir ces particules à l’extérieur. L’idéal est de terminer par la porte d’entrée en faisant sortir le tout par là. Si vous êtes en appartement pas facile de balancer ses miettes sur le palier ? aucun problème, ramassez ce qui aura été balayé et mettez le à la poubelle que vous sortirez immédiatement.

  • Pensez aussi à bien ouvrir les fenêtres en grand pendant cette opération pour faire circuler les énergies et pour laisser entrer la lumière du soleil. Même en hiver, n’oubliez pas : bien qu’il soit derrière les nuages le soleil est toujours présent.


Nettoyage sonore

Ce n’est pas à proprement parlé le son qui éloigne les entités basses mais les vibrations dégagées par celui-ci.
 

  • Les instruments : les bols tibétains, les clochettes tibétaines ou les cymbales. Si vous possédez l’un de ces instruments passez dans chaque pièce et jouez de votre instrument au milieu de la pièce. Puis déplacez vous dans chacun des quatres coins. Si vous n’en avez pas utilisez des bandes de sons que l’on trouve facilement sur internet. Choisissez en une qui vous parle, qui vous interpelle, qui vous fait vous sentir bien.

  • Les chants : cela peut être des chants grégoriens, des chants religieux ou des mantras hindous. Quoi que vous choisissiez cela doit être en accord avec vos croyances et vos idées. Choisissez une musique qui résonne en vous. Placez l’appareil au milieu de la pièce et laissez résonner les chants à un volume assez élevé.

  • Votre propre voix : on se fiche de savoir si elle est juste, basse ou haute. on sait qu’elle est vraie. Laissez vous porter, ressentez, chantez une chanson haute en vibrations, des paroles qui vous passent par la tête et qui parlent de purification, faites le chant des voyelles. Si vous êtes initié.e au degré II de Reiki, vous pouvez chanter les kotodamas.


Nettoyage par le Reiki

Purification des espaces

Si vous êtes formés au niveau II de Reiki Usui vous possédez un puissant allié pour purifier votre espace. Après avoir effectué votre kenyoku et l’appel du reiki, tracez vos symboles sur chaque mur, sol et plafond de votre maison. Terminez la pièce en traçant les symboles en plein milieu de la pièce et en l’appelant vous le visualiserez en expansion dans tout l’espace. Pensez également lors de cette opération à chanter vos kotodamas. Résultat : un espace purifié de toutes vibrations indésirables ou inopportunes, chargé en énergie supérieure, et protégé de toute intrusion pour un certain temps !

 

Nettoyage par fumigation

“La fumée capte une charge électrique de la molécule d'air, l'ion positif, et l'emporte. Cet ion sert principalement de véhicule à la pollution en maintenant, par exemple, les particules de poussière dans l'air. L'ion négatif, quant à lui, est bénéfique pour la santé. Nous le retrouvons, entre autre, en grande quantité au bord de la mer, lors d'un orage électrique, dans les forêts de conifères et sur les montagnes formées de granite. L'air y est plus vivifiant car saturé en ions négatifs. La fumigation fonctionne sur le même principe. Selon les traditions autochtones, la fumée élimine le principal véhicule de la pollution et également celui des énergies nuisibles.”
 

La fumée doit se répandre partout. Passez la fumée dans chaque recoin de la pièce, au dessus des meubles, autour des fenêtres. Aérez en grand après la purification, les fumées ne doivent pas rester dans vos pièces.
 

  • Les encens : vous pouvez utiliser différents encens, encore une fois faites selon votre instinct, utilisez l’odeur que vous préférez parmi le benjoin, la myrrhe, l’oliban, le camphre ou la sauge. Préférez l’encens en grains ou résine aux bâtonnets et cônes, que vous ferez brûler sur des pastilles de charbons ardents (pour allumer le charbon, il vous faudra une pince car il devient rapidement brûlant) dans un encensoir (tout récipient supportant la chaleur dont le fond sera garni de sable peut faire office d'encensoir). A la fin de l'opération, attendez que le charbon soit refroidi et jetez le contenu de votre encensoir dans les toilettes ou enterrez le dans votre jardin.

  • Les herbes : là encore différents choix s’offrent à vous.De même écoutez vous, vous êtes le mieux à même de savoir ce qui est bon pour votre lieu de vie. Vous pouvez utiliser une seule herbe ou un mélange parmi celles ci : la sauge blanche, la lavande, le basilic, le genévrier, l’armoise, le laurier (faire brûler dans une pièce sans votre présence pour ce dernier). Comme précédemment, vous aurez besoin d'un encensoir et d'un charbon. Pour ce qui est de la sauge blanche, vous pouvez acheter, dans les magasins spécialisés, des bâtons de fumigation composés de sauge blanche tressée, suivant la tradition amérindienne.

  • Les écorces d’arbres : toujours selon votre préférence ou en les mélangeant, et toujours sur un charbon ardent, vous pouvez choisir entre le bois de cèdre de l’atlas, les aiguilles de cèdre de nos régions, le palo santo, le copal, l’écorce de chêne.


Au quotidien

Une purification en profondeur, c'est un peu comme faire le ménage à fond. On ne peut pas le faire tous les jours, et une fois fait, il faut entretenir. Est ce vraiment utile me direz vous ? Eh bien faites vos poussières et regardez l’état de votre meuble le lendemain. La poussière est déjà de retour. Il en est de même pour les énergies basses. Heureusement des alliés au quotidien nous permettent de ne pas devoir faire le grand nettoyage à chaque fois.
 

  • le sel : vous pouvez mettre une bande de gros sel aux ouvertures de votre maison : porte d’entrée et fenêtres. Vous pouvez également laisser un petit tas de sels aux quatre coins des pièces, sel qui devra être ramassé puis jeté ou enterré et remplacé tous les trois jours environ, voir tous les jours en cas d’attaque. Jamais plus longtemps car le sel absorbe les énergies négatives exactement comme il absorbe l'humidité, par conséquent, il arrive un moment où il "sature" et non seulement n'absorbe plus rien mais se retrouve lui-même avec une vibration plutôt basse. Vous pouvez également mettre du sel dans une coupelle ou un verre que vous remplirez d’eau jusqu’à un centimètre du bord. Changez l’eau une fois par semaine et le sel une fois par mois. Sur vos tissus (rideaux, voilages, moquette ) vous pouvez asperger de l’eau salée (attention que les tissus ne soient pas trop fragiles, l’eau salée peut laisser des auréoles). Les lampes en cristal de sel sont aussi très efficaces, d'autant plus que la chaleur favorise la libération des ions négatifs, lesquelscontribuent à assainir l'atmosphère. Eh oui ! C'est paradoxal, mais ce sont les ions positifs, qui chargent l'air d'électricité, qui sont représentatifs des énergies négatives et les ions négatifs qui apaisent et engendrent de bonnes vibrations.

  • Les pierres : que ce soit un cristal de roche, une malachite, une améthyste, une tourmaline noire ou un oeil de tigre, ces pierres vous apporteront au quotidien des énergies positives et un nettoyage efficace de vos espaces. Pensez à les nettoyer et les recharger régulièrement.
  • ​La lumière : ne laissez jamais vos volets fermés parce que vous avez la flemme de les ouvrir le matin et de les refermer le soir. Ce rituel d'ouverture et de fermeture des volets est très symbolique et très important : la lumière est encore la meilleure chose qu'on ait trouvé pour chasser l'ombre. C'est de plus une façon de dire que vous êtes prêt(e) à accueillir tout le potentiel de la journée qui commence, que vous vous ouvrez au monde.

 


En conclusion

Faites un grand nettoyage 3 ou 4 fois par an, aussi bien concrètement que énergétiquement, de préférence aux changements de saison, et soyez attentif.ve à vos énergies ambiantes au quotidien. Après toute action de nettoyage quelle qu’elle soit pensez à descendre les poubelles si vous avez jeté des résidus dedans, prenez une douche en conscience voire faites un gommage et aérez toutes les pièces pour que tout le négatif puisse s’évacuer.

N’oubliez pas qu’un espace rempli de joie, de rires et de bienveillance est toujours plus facile à nettoyer et entretenir qu’un endroit sombre et maussade. Faites vivre votre maison.

 



Nouveau commentaire :


Holistique ? Qu'est-ce que ça veut dire ?







Les 3 leçons de la bougie

05/04/2018 - Livia D'Angelo

Les guides de lumière, brève introduction

15/01/2018 - Livia D'Angelo

Purification des espaces

29/10/2017 - Stephanie Saujot

REIKI III

03/07/2017 - Hélène Susini






Partager ce site



Liste de liens